Bilan 2014

Ces demandes viennent de tout le département. Au total, ce sont 27 741 demandes d'aide (soit une diminution de 1,73 % par rapport à 2013) :

5 368 dossiers pour l'accès à un logement

Les personnes, sans logement, ayant demandé cette aide étaient :

  • hébergées : 67 %
  • en sous location : 6,7 %
  • sans logement : 27,39 % ( logement d'urgence-ALT-hôtel-foyer) ou mal logés.
3 385 demandes d'aide financière pour le maintien dans le logement.
1 385 demandes concernaient la mise en jeu de garantie FSL.
3 378 demandes pour le maintien de la fourniture d'eau.
14 216 demandes pour le maintien de fourniture d'énergie.
9 demandes pour le maintien de fourniture téléphonique.

 

 

 

 

Les aides accordées

Ménages aidés pour l'entrée dans le logement

2 790 ménages ont été aidés pour leur relogement

2 186 accords de garantie

959 aides financières pour des dépôts de garantie.

1 327 aides pour les autres frais d'entrée.

Ménages aidés pour conserver leur logement

1 501 aides financières pour le maintien dans le logement de locataires en dette de loyer,

1 352 mises en jeu de garantie; dans ce cadre 348 ménages ont été accompagnés par un travailleur social du FSL.

Ménages aidés pour le maintien des fournitures d'eau ou d'énergie

6 763 accords pour le maintien de l'énergie pour des ménages en dette d'électricité, de gaz, de fioul.

dont 26 ménages aidés dans le cadre de la prévention (consommations ou bâti)

1 828 accords pour le maintien de l'eau

Le FSL a proposé à certains de ces ménages un accompagnement par un travailleur social (210 diagnostics).

Ménages aidés pour le maintien des fournitures téléphoniques

9 dossiers traités dont 2 accords et 7 rejets.